Photos satellite de la Terre par Google Earth


La Terre est la troisième planète la plus rapprochée du Soleil. Elle peut être nommée « la Terre », « planète Terre », « le Monde » ou « Planète bleue ».

Habitat de plusieurs millions d'espèces, y compris les humains, la Terre est, à ce jour, pour ses habitants, le seul endroit connu dans l'Univers à abriter la vie.

Selon les connaissances scientifiques actuelles, la planète s'est formée il y a environ 4,54 milliards d'années, et la vie y est apparue à sa surface en moins d'un milliard d'années. Depuis ce temps, la biosphère de la Terre a grandement modifié l'atmosphère et d'autres conditions abiotiques. La photosynthèse oxygénique a créé, en plus de 3 milliards d'années, l'atmosphère de dioxygène et de diazote qui existe aujourd'hui. Ce changement a permis la prolifération d'organismes aérobies tout comme la formation de la couche d'ozone qui, avec le champ magnétique de la Terre, filtre les radiations venant de l'espace, permettant ainsi la vie sur Terre.

La surface externe de la Terre est divisée en plusieurs segments rigides, ou plaques tectoniques, qui migrent graduellement sur la surface sur une durée de plusieurs millions d'années. Environ 71 % de la surface est couverte d'océans d'eau salée, le reste, 29 %, consistant en continents et îles. L'eau liquide, nécessaire pour la forme de vie telle que nous la connaissons, est présente sur la Terre, et aucune autre planète n'a encore été découverte avec des étendues d'eau liquide (lacs, mers, océans) à sa surface.

L'intérieur de la Terre est composé d'une croute lithosphérique ayant deux compositions principales, continentale (socle granitique) et océanique (socle basaltique), du manteau terrestre formé de roches (oxydes métalliques) à hautes températures (plus de 1 200 °C à son sommet, à plus de 3 000 °C à sa base), d'un noyau externe liquide qui génère le champ magnétique et d'un noyau interne, ces deux noyaux étant composés d'un mélange de fer et de nickel. [in Wikipedia]





La ville de Naples en Italie et le volcan du Vésuve tout proche.



L'ile volcanique de Stromboli en mer Méditérannée - Italie




Fontière entre Israël (a gauche) et le Liban, les uns ont de l'eau en abondance (grâce au lac de Tibériade) et les autres sont moins lotis.



L'aéroport de Gaza en Palestine, détruit par Israel.



Rotterdam (Pays-Bas) - Le plus vaste port du monde.



Le site de Stonehenge en Angleterre.
_________________________________________________________

Le World Wide Web (WWW)

Termes rattachés au Web

La terminologie propre au Web contient plusieurs dizaines de termes. Ce chapitre expose ceux qui sont utilisés dans cet article.
L’expression en ligne signifie « connecté à un réseau », en l’occurrence le réseau informatique Internet. Cette expression n’est pas propre au Web, on la retrouve à propos du téléphone.
Un hôte est un ordinateur en ligne. Chaque hôte d’Internet est identifié par une adresse IP à laquelle correspondent zéro, un ou plusieurs noms d’hôte. Cette terminologie n’est pas propre au Web, mais à Internet.
Une ressource du World Wide Web est une entité informatique (texte, image, forum Usenet, boîte aux lettres électronique, etc.) accessible indépendamment d’autres ressources. Une ressource en accès public est librement accessible depuis Internet. Une ressource locale est présente sur l’ordinateur utilisé, par opposition à une ressource distante (ou en ligne), accessible à travers un réseau.
On ne peut accéder à une ressource distante qu’en respectant un protocole de communication. Les fonctionnalités de chaque protocole varient : réception, envoi, voire échange continu d’informations.
HTTP (pour HyperText Transfer Protocol) est le protocole de communication communément utilisé pour transférer les ressources du Web. HTTPS est la variante sécurisée de ce protocole.
Une URL (pour Uniform Resource Locator) pointe sur une ressource. C’est une chaîne de caractères permettant d’indiquer un protocole de communication et un emplacement pour toute ressource du Web.
Un hyperlien (ou lien) est un élément dans une ressource associé à une URL. Les hyperliens du Web sont orientés : ils permettent d’aller d’une source à une destination. Seule la ressource à la source contient les données définissant l’hyperlien, la ressource de destination n’en porte aucune trace. Il existe deux types d’hyperlien : ceux du premier type doivent être activés pour accéder à la destination ; ceux du second causent un accès automatique à la destination.
HTML (pour HyperText Markup Language) et XHTML (Extensible HyperText Markup Language ) sont les langages informatiques permettant de décrire le contenu d’un document (titres, paragraphes, disposition des images, etc.) et d’y inclure des hyperliens. Un document HTML est un document décrit avec le langage HTML. Les documents HTML sont les ressources les plus consultées du Web.
Dans un mode de communication client-serveur, un serveur est un hôte sur lequel fonctionne un logiciel serveur auquel peuvent se connecter des logiciels clients fonctionnant sur des hôtes clients.
Un serveur Web est un hôte sur lequel fonctionne un serveur HTTP (ou serveur Web). Un serveur Web héberge les ressources qu’il dessert.
Un navigateur Web est un logiciel client HTTP conçu pour accéder aux ressources du Web. Sa fonction de base est de permettre la consultation des documents HTML disponibles sur les serveurs HTTP. Le support d’autres types de ressource et d’autres protocoles de communication dépend du navigateur considéré.
Une page Web (ou page) est un document destiné à être consulté avec un navigateur Web. Une page Web est toujours constituée d’une ressource centrale (généralement un document HTML) et d’éventuelles ressources liées automatiquement accessibles (typiquement des images).
Un éditeur HTML (ou éditeur Web) est un logiciel conçu pour faciliter l’écriture de documents HTML et de pages Web en général.
Un site web (ou site) est un ensemble de pages Web et d’éventuelles autres ressources, liées dans une structure cohérente, publiées par un propriétaire (une entreprise, une administration, une association, un particulier, etc.) et hébergées sur un ou plusieurs serveurs Web.
Visiter un site Web signifie « consulter ses pages ». Le terme visite vient du fait que l’on consulte généralement plusieurs pages d’un site, comme on visite les pièces d’un bâtiment. La visite est menée par un utilisateur (ou visiteur ou internaute). La mesure d’audience est obtenue en copiant le code en javascript d’un lien vers le site d’un prestataire spécialisé suivant la technique du marqueur à distance.
Une adresse Web est une URL de page Web, généralement écrite sous une forme simplifiée limitée à un nom d’hôte. Une adresse de site Web est en fait l’adresse d’une page du site prévue pour accueillir les visiteurs.
Un hébergeur Web est une entreprise de services informatiques hébergeant (mettant en ligne) sur ses serveurs Web les ressources constituant les sites Web de ses clients.
Une agence Web est une entreprise de services informatiques réalisant des sites Web pour ses clients.
L’expression surfer sur le Web signifie « consulter le Web ». Elle a été inventée pour mettre l’accent sur le fait que consulter le Web consiste à suivre de nombreux hyperliens de page en page. Elle est principalement utilisée par les médias ; elle n’appartient pas au vocabulaire technique.
Un annuaire Web est un site Web répertoriant des sites Web.
Un portail Web est un site Web tentant de regrouper la plus large palette d’informations et de services possibles dans un site Web. Certains portails sont thématiques.
Un agrégateur Web est un site Web qui sélectionne, organise et, éventuellement, valide des pages (URL) concernant un sujet précis et de les met en forme de façon attractive.
Un service Web est une technologie client-serveur basée sur les protocoles du Web. [in Wikipedia]

Aucun commentaire: