Photos Tichy Bejaia Algerie

Tichy - Béjaïa (Algérie)


Tichy est une commune algérienne située dans la Wilaya de Béjaïa et la région de Kabylie.

Elle est une importante station balnéaire du littoral méditerranéen, connaissant une grande affluence touristique durant la saison estivale.

Ses habitants sont les Tichiotes. La commune comptait 16 546 habitants en 2008.

Située au nord de la wilaya de Béjaïa, la commune de Tichy est limitée par la mer Méditerranée au nord, la commune de Boukhelifa à l'ouest, les communes d'Aokas et de Tizi N'Berber à l'est et la commune d'Aït Tizi (dans la wilaya de Sétif) au sud.

Tourisme

Tichy est réputée dans toute l'Algérie pour sa station balnéaire. Elle est très fréquentée dès les premières chaleurs par les habitants de la région puis dès les vacances scolaires d'été par les habitants des wilaya voisines (Sétif, Constantine…) ou plus éloignées comme Batna ou Oum el Bouaghi. Disposant de nombreux hôtels et de biens immobiliers privés en location à vocation estivale, la ville de Tichy peine toutefois à renouveler son parterre. Les initiatives privées existent mais la part étatique du patrimoine n'est pas standardisée.

En outre, la ville est une des rares stations balnéaires à disposer d'un village de vacances, Capritour.

Non loin de la ville se trouve une grotte formée de stalactites et de stalagmites très prisée des touristes. Elle est située sous une falaise percée d'un tunnel routier. L'entrée se localise au milieu du tunnel.[in Wikipedia]

La petite ville balnéaire de Tichy - Bejaia - Algerie


Tichy en plein été - Bejaia - Algerie


Littoral de Béjaïa depuis Souk-el-tennine jusqu'aux limites de la wilaya/département.


Le golfe de Béjaïa et l'arrière pays montagneux - Algérie


Pointe Mezaïa - Bejaia - Algérie


Les quatre chemins a Bejaia, la route sur la gauche mène vers Sétif en passant par Tichy, Aokas; tout droit la route mène vers Alger.
________________________________________________

Un fournisseur d'accès à Internet (FAI), est un organisme (généralement une entreprise) offrant une connexion au réseau informatique Internet. Le terme en anglais désignant un FAI est Internet Service Provider (ISP) ou Internet Access Provider (IAP).
Beaucoup d'entreprises de télécommunications sont également des FAI. Avec l'explosion de la bulle Internet au début des années 2000, de nombreux FAI ont fait faillite, ou ont dû s'adapter pour survivre (restructuration, fusion, rachat).

Équipement et technique (fournisseur)

Les équipements d'un FAI forment un ou plusieurs réseaux autonomes (on parle d'ailleurs d'Autonomous System) et ont la maîtrise complète de l'architecture, du dimensionnement et de l'organisation de leurs liaisons.

Raccordement du FAI à Internet

À la différence d'un abonné, qui se raccorde à Internet via un prestataire de service (le fournisseur d'accès), le fournisseur d'accès lui-même procède de manière différente. Dans le cas général, il est un maillon du réseau, transportant ses propres données (pour simplifier, le trafic de ses abonnés), mais aussi potentiellement les données d'autres opérateurs.

Le raccordement qui relie deux opérateurs est fondamentalement différent de celui qui relie un abonné à son fournisseur d'accès. Les routeurs des deux opérateurs vont en effet échanger, non pas une seule route (qui se résume à "la sortie, c'est par là") mais plusieurs centaines de milliers de routes, indiquant comment joindre tous les autres opérateurs. Ainsi, quand un opérateur est relié à 3 autres, il a appris, de 3 sources différentes, toutes les routes que chacun de ces opérateurs connaissait. Il pourra alors choisir la route qu'il jugera la plus efficace. Ce mode de raccordement entre opérateur, appelé du transit, est en général facturé (par le plus gros au plus petit, le plus souvent). Une alternative à ce mode de connexion est, sur la même base technique, de n'échanger que quelques routes (typiquement celles menant à son propre réseau). On parle alors d'accord de peering (échange entre pairs).

Ce procédé technique de raccordement, sensiblement plus complexe que celui utilisé pour raccorder un abonné à son fournisseur, permet à l'opérateur de changer à tout moment ses accords de peering, ou ses contrats de transit, sans impact notable pour les utilisateurs finaux.
Un opérateur, même de faible envergure, dispose en général de plusieurs contrats de transit, et de plusieurs dizaines, voire centaines, d'accord de peering.

C'est l'ensemble des opérateurs, échangeant entre eux des centaines de milliers de routes, qui forme Internet. Certains opérateurs ne s'occupent quasiment que de transport de données. D'autres proposent, contre paiement, un raccordement à des utilisateurs finaux, ce sont les fournisseurs d'accès à Internet.

Services (client)

Les différences entre les offres se font sur les tarifs, la bande passante (montante et descendante) offerte, et le support clientèle mais aussi sur les services ajoutés tel que l'hébergement de site web, l'accès à des boîtes de courrier électronique, l'accès à Usenet. Le particulier néophyte s'intéressera surtout à la facilité d'utilisation et à la documentation et se méfiera de la qualité souvent variable du support, les plus avancés lorgneront du côté de meilleur rapport prestations techniques/prix, le professionnel s'intéressera surtout à la tolérance aux pannes et demandera des garanties de service (les SLA : Service Level Agreement). Par ailleurs, d'autres différences techniques peuvent exister, notamment la disponibilité d'adresse IPv6 ou IPv4 fixes.

Trois types de services débits sont actuellement commercialisés:

Accès à internet par ligne commutée (voix: 56k)
Accès à Internet à haut débit (ADSL: 500k à 2M)
Accès à Internet à très haut débit (Fibre optique: 50M)

Aucun commentaire: