Photos Wilaya de Tizi-Ouzou Algerie

Images de villes de la wilaya/Département de Tizi-Ouzou.


  La wilaya de Tizi-Ouzou est une wilaya algérienne située dans la région de la Grande Kabylie en plein cœur du massif du Djurdjura. Elle est divisée administrativement en 67 communes et 21 daïras.
  La wilaya de Tizi Ouzou s'étend sur une superficie de 2 958 km². Elle est limitée à l'ouest par la wilaya de Boumerdès, au sud par la wilaya de Bouira, à l'est par la wilaya de Béjaia, et au nord par la mer Méditerranée.
  L'estimation de la population résidente est de 1.119.664 habitants. La densité atteint 436 habitants au Km2.

Tourisme :

  De par la variété de ses Richesses naturelles, la wilaya de Tizi-Ouzou est considérée comme une des régions les plus touristiques du pays. Elle renferme un potentiel naturel alternant entre un tourisme Culturel, balnéaire (région côtière) et climatique (région de montagne) auquel il faut ajouter une richesse artisanale.
  La wilaya dispose d’un riche patrimoine archéologique dont une grande partie se trouve dans la zone côtière de Tigzirt et Azeffoun. Tigzirt a servi de site pour la construction d’une ville romaine. Parmi les restes du passage des romains on peut citer le Temple du Génie qui date du IIIème siècle et la Basilique Chrétienne.
  L’agglomération d’Azeffoun (l’antique RUSAZUS) également recèle des vestiges de l’époque romaine tels que les restes de muraille, conduite d’eau et d’importants thermes. Le massif du Djurdjura synonyme du massif Kabyle constitue un immense gisement de pôles touristiques intégrant une infinie variété de produits.Tala-Guilef, Lalla-Khedidja, le lac d’Agoulmine, le Gouffre de Boussouil (1259 m) les grottes du Macchabée, le Pic d’Azrou N’Thour , les cols de Tirourda (1700 m) et de Tizi-N’kouilal (1600 m) sont parmi les sites les plus connus du Parc National du Djurdjura, favorables à la pratique du tourisme de montagne (sports d’hiver, randonnées pédestres , l’alpinisme et la spéléologie). 
  Les forêts de Yakouren et de Mizrana propices également pour les randonnées sportives, les séjours écologiques et culturels. La faune endémique de la région est assez riche, celle de giboyeuse en particulier (Sangliers, lièvres, Perdrix, étourneaux, grives et divers oiseaux de proie). L’attraction principal reste sans doute le singe magot (Macacus Sylvana) très prolifique dans les forêts de Yakouren et dans le massif du Djurdjura.[in Wikipedia]

Azzefoun (ex-Port Gueydon) - la ville côtière.
 

Draa Ben Khedda (ex-Mirabeau), la ville proche de Tizi-ouzou
 

Tadmaït (ex-Camp maréchal), Un gros village proche de Tizi-ouzou.
 

Dellys - La jolie ville côtière et son fameux cap.
 

Le cap de Dellys. 

La petite ville de Fréha 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

je suis un habitant de tizi ouzou.c est une ville mervilleuse avec ses traditions et ses cotumes et sa richesse de toutes les domaines et des personnes qui font l histoire de cette region comme matoub lounes et selimane azem et d autres.vive la kabylie et surtout TIZI OUZOU.DJAMEL.H

Anonyme a dit…

Je ne reconnais plus la ville qui fut celle de mon enfance et de ma jeunesse; j'y suis née tout comme mes parents et arrière grands parents .Je fais partie de ceux qui ont leurs racines à la haute ville -dechra/zellal- pour ceux qui connaissent...Tizi est surpeuplée,surexploitée,surmenée,Tizi va exploser à cause des constructions anarchiques, à cause de la saleté, à cause de l'absence d'hygiène, à cause de l'absence de projets sérieux pour elle....Tsru a yuliw fellas...Hekmen imchach ghaf izmawen - Allez faire un tour du côté du marché : à vomir! Les rues sont étroites et les gens marchent au beau milieu de la chaussée! Je ne vous parle pas des poubelles qui puent, qui explosent....Iness i yema ,a yema yema! Tizi , c'est fini! Il ne me reste que les souvenirs d'autrefois...Fihel a dnarnu!