Photos de la ville de Chlef en Algerie

Photos de la ville de Chlef en Algérie.


Chlef, du nom de la rivière "Chellif" (anciennement El Asnam et Orléansville à l'époque de la colonisation française) est une ville et une wilaya d'Algérie. La ville de Chlef est située à 200 km à l'ouest d'Alger, au cœur de la vallée du Chellif, elle occupe une place stratégique de par sa situation géographique.
Son histoire remonte au début de l'occupation romaine en Afrique du Nord, connue alors sous le nom de "Castelum Tingitum".
La ville de Chlef a connu deux tremblements de terre majeurs, le premier le 9 septembre 1954 , bilan 1340 morts et 5000 blessés, et le second le 10 octobre 1980 qui a détruit la ville à 80 %. Suite à ce dernier tremblement de terre, la ville se renomme Chlef. [in wikipédia]




chlef-algerie
Vue générale de Chlef (ex. Orléansville) - Algerie

    
chlef-algerie
Le centre-ville de Chlef - Algerie


chlef-algerie
La partie nord de la ville de Chlef - Algerie




Immeubles dans la ville de Chlef - Algerie




Le Stade de la ville de Chlef - Algerie
_________________________________________________________

World Wide Web

Le World Wide Web (WWW), littéralement la « toile (d’araignée) mondiale », communément appelé le Web, le web, parfois la Toile, est un système hypertexte public fonctionnant sur Internet qui permet de consulter, avec un navigateur, des pages accessibles sur des sites. L’image de la toile d'araignée vient des hyperliens qui lient les pages web entre elles.
Le Web n’est qu’une des applications d’Internet. D’autres applications sont le courrier électronique, la messagerie instantanée et Usenet. Le Web a été inventé plusieurs années après Internet, mais c’est lui qui a rendu les médias grand public attentifs à Internet. Depuis, le Web est fréquemment confondu avec Internet ; en particulier, le mot Toile est souvent utilisé dans les textes non techniques sans qu’il soit clairement exprimé s’il désigne le Web ou Internet.

Termes désignant le World Wide Web

Le World Wide Web est désigné par de nombreux noms et abréviations synonymes : WorldWideWeb, World Wide Web, World-wide Web, Web, WWW, W3, Toile d’araignée mondiale, Toile mondiale, Toile. Certains ont disparu.
Le nom du projet originel était WorldWideWeb. Les mots ont été rapidement séparés en World Wide Web pour améliorer la lisibilité. Le nom World-Wide Web a également été utilisé par les inventeurs du Web, mais le nom désormais préconisé par le World Wide Web Consortium (W3C) sépare les trois mots sans trait d’union. Bien que « mondial » s’écrive world-wide ou worldwide en anglais, l’orthographe World Wide Web et l’abréviation Web sont maintenant bien établies.
En inventant le Web, Tim Berners-Lee avait aussi pensé à d’autres noms, comme Information Mesh (maillage d’informations), Mine of Information ou encore The Information Mine (la mine d’informations, dont le sigle serait Tim).

Le sigle WWW a été largement utilisé pour abréger World Wide Web avant que l’abréviation Web ne prenne le pas. WWW se prononce souvent trois double V, triple double V, ou vévévé. La prononciation laborieuse (en français comme en anglais) de WWW a sans doute précipité son déclin à l'oral. À l'écrit, les lettres www restent très utilisées dans les adresses Web et quelques autres conventions techniques. WWW est parfois abrégé en W3, abréviation qu’on retrouve dans le sigle W3C du World Wide Web Consortium. Dans la seconde moitié des années 1990, une blague répandue prétendait que WWW signifiait World Wide Wait, soit « attente mondiale », car le réseau Internet était engorgé par la popularité grandissante du Web.

Pour écrire « le web », l’usage de la minuscule est de plus en plus courant. L’Office québécois de la langue française préconise la majuscule, le Journal officiel français préconise « la toile d’araignée mondiale ». Cet article fait la distinction entre « le Web » et « un web », aussi la majuscule est toujours utilisée pour désigner le Web. [in Wikipedia]


47 commentaires:

Anonyme a dit…

chlef mon amour,chlef pour toujoure , rien ne vaut la vie et la vie me vaut moi sans toi c'est la fin du monde car, tu es le secret de mon existance. pour tous les chilifien et tous les algériens

Anonyme a dit…

chlef tu et le passé le présent et le future grace a toi que je suis en vie merci ma ville et la ville de tous les algériens tu me manque tellement j'ai hatte de te voire ma cher ville

Anonyme a dit…

A:comme amour que je la porte
S:comme souvenir garder pour tjr
N:comme nebrik pour tjr
A:comme amer ta separation
M:comme mon coeur bat pour toi

Anonyme a dit…

chlef,orléansville,asnam.. pour tous les algérien C l'histoire du séisme en algerie,bisous ma ville de loin;

Anonyme a dit…

chlef je ne t'ai pas vue depuis vingt cinq ans,j'espère si Allah le souhaite te voir l'année prochaine,ainsi retrouver ce qu'il me reste de ma famille,yamina

Anonyme a dit…

chlef KI-WELITI ?!!!! désolé chui d'origine a 100% de lasnam ma bien aimé mais voila c'est devenu une ville pouri y en a pas des mot pour m'exprimé mais tout le monde le sait deja malheureusement c'est triste malgres tout nebrique ya lasnam

did ahmed a dit…

attika
jsuis née là ba é j'en suis tès fière c ma vile natale é je né pa honte de le dire comme certains je reviendrai, vivre à chlef c ma vie mon amour meme s'il ya dés problèmes c pa grave il ya toujours dés solutions é comme on dit chez nous "rihet lebled bezaf a3lia" cette odeur olalalla! bisous atous les chelfawa é surtout a Sid ahmed et ses ami ke jembrasse trè trè fort é a ma famille é nes chettia !!!!!

andromede a dit…

voila je suis neé à chlef é je n'ai pas honte de le dire c'est une ville formidable é je reviendrai dès ke j'aurais fini mes études c promis!pour vivre à chlef c génial la bas on sent l'odeur é comme on dit en arabe "rir rihet lebled bezaf a3lia" Tnes aussi lebhar é lés amis é j'oublie pas chettia ou bien lala ouda bref gros bisou a sid ahmed é ses amis tous é ma famille ossi !!!!viv CHLEF ou nasha ok,

Anonyme a dit…

mon chlef te me manque trop j'ai envie de te revoire et voire la famille et ou j'ai grandie et ou j'ai apris a lire a écrire merci 100000000000 fois pour tous wa salame eleykem

hamza a dit…

chlef te me manque trop j'ai envie de te revoir l'année prochaine in chaallah wa sallemhlikem aout les algériens hamza

Anonyme a dit…

nous de toulouse je suis avec mon frère notre ville natale qui nous manque et nous sommes fier d etre asnami et ancien volleyeur vive nous et le retour pour bientot challah mon bonjour a tout les gens de ghorba et du pays.

Anonyme a dit…

chlef c ma ville ou je suis née et je suis d'origine, vécu et grandi a radar ou jai apris a lire et a écrire; jai fait des amies chlef ou jai connu mon unike amour de ma vie *tarek* ke j'aime énormément et si jai decider un jour de la kitté c avec lui et jamais sans lui

Anonyme a dit…

chlef n'est plus ce qu'elle etait ,c'est devenu une poubelle.
il y regne un sentiment de malvie,les gens y vivent dans l'insecurite et l'anarchie.c'est une ville sale et pourrie tout commme la pluplart des villes d'algerie.
oubliez la et remerciez dieu de vivre aileurs.

Anonyme a dit…

EL ASNAM ,MA VILLE NATALE QUE JE NE CHANGERAIS JAMAIS PAR UNE AUTRE VILLE .J'AIME EL ASNAM(chlef) OULED LA CITE HALLA

el asnam a dit…

salam a tte l algerie el asnam et radar et ouled mohamed bien que chlef possede un bijoux mais notre ville est meprisee car l aeroport bien que international ne fait pas paris chose qui sous le monopole de......wal fahem yafhem alors a vos claviers et parlons en salam votre frere rachid kaddouri

Anonyme a dit…

J'ai connu il y a environ 30 ans une personne de chlef et depuis je me suis tjrs intéressé de près ou de loin à cette ville. Malheureusemt je n'ai jamais eu la chance n'y l'occasion de la visiter et pourtant je souhaiterais vivemt et particulièrmt faire la côte depuis Tenes jusqu'à Mosta. Je pense que ses habitants sont sympas et fiers d'être issus de cette belle région d'Algérie.

Anonyme a dit…

EL-ASNAM MON AMOUR


Il faisait bon vivre à
EL-ASNAM. Le Cheliff coulait paisiblement, gorgé d’eau limpide. Les eucalyptus, le long des berges, suivaient ses méandres et embaumaient la ville de parfum.
La rue des martyrs (ex rue d’Isly), le monoprix, la rotonde, le salon de thé, le boulodrome, le cinéma EL-Djamel, le lycée As-Salem, El-Khawarizmi, la ferme, Bocaa, le jardin, la mosquée en face de l’hôpital, la librairie le progrès… donnaient à la ville un cachet bien particulier. Elle avait du charme Lasnamia. Et les Asnamis en étaient fiers. Jaloux de sa beauté, ils l’admiraient en secret, et ne divulguaient cet amour qu’à demi voix. Ils savaient que leur ville était fragile. Et vint le jour…du destin…

Par deux fois, EL-ASNAM subit le sort et le malheur. 1954. 1980.
Mais, de dessous les décombres, elle renaissait à chaque fois.
Pour défier le malheur, elle changeait de nom et revenait à la vie, du néant :
Castellum. Orléansville. El-Asnam. Chlef.
De tous ces noms, les chélifiens préfèrent celui de toujours…

EL-ASNAM MON AMOUR.

Anonyme a dit…

Orléansville - El Asnam - Chlef.
Que de souvenirs ! J'aimerais te revoir .
Qui peut me renseigner ? je cherche sur la carte la gare chemin de fer ,mais impossible de la trouver .
Un Français .

Anonyme a dit…

salut à tous, je suis chélifienne et fière de l'être,j'aime ma ville et les gens qui y vivent à condition qu'ils soient de vrais chélifiens: généreux,ouled familia,bien élevés et fiers de leur origine,et malheur à ceux qui ternissent notre image en dehors de chlef. Message à vous mes frères et mes soeurs chélifiens et chélifiennes :Restez toujours fidèles à vous-même, fidèles à El Asnam, surtout avec votre éducation, ça compte beaucoup pour moi de changer les préjugés qu'ont les algériens de nous, parce que certains ont faussé cette image, aujourd'hui il faut la changer. gros bisous à tous, à bientôt.

Anonyme a dit…

mon amour est a chlef.je l'ai abandonné,bien malgré moi.si tu savait combien tu me manque ma bien aimée!pourra tu un jour me pardonner? l'amour va au dela de nos erreur du passé et donne une nouvelle chance a celui qui c'est égaré!!ma cousine du radar,j'aimerai finir ma vie auprès de toi dans cette ville qui m'a vu naitre!et sentir une dernière fois ta main fermer mes yeux a jamais.

KHEDIDJA MILOUDHOCINE a dit…

KHADIDJA DE PARIS.CHLEF EST MON COIN D,INNOSENCE.J,AIME MA VILLE NATALE OU J,AI APPRIS A LIRE ET A ECRIRE.L,ECOLE:LE MARCHé,AU CITé D,URGENCE.MA PROF TEMMAM QUE J,OUBLIRAIS JAMAIS DE MA VIE ET TOUS LE RESTE DE MES PROFS,ELLAH YEHFEDHOM.MEME SI EL ASNAM A CHANGé CA VA RESTER TJRS MON ADORABLE QUARTIER DE NAISSANCE ETDE MON ENFANCE. DANS CETTE VILLE QUI EST:LA CITé DES VERGERS,TOUS LE MONDE DANS CETTE VILLE ME MANQUE.ELLI MATOU ELLAH YERHAMHOM.

SamiiRa a dit…

Inchallah L'ete a Chlef ces Hella et Bon De Revoir sa famille :D
djnel hadj Jariiveeeee Bisouu a Tout Les algerien :D

anonyme a dit…

j aimerais connaitre chlef le bleme de l homme que j aime

Anonyme a dit…

Je recherche Mr Ahmed Tahar ayant vécu à Nancy en 1968. Je me souviens qu'il avait perdu toute sa famille lors du tremblement de terre de El Asnam. Il était un ami de ma mère décédée il y a 20 ans. Je l'ai connu en 1968 - 1969 - 1970 à Nancy. J'avais 7 ans et cet homme était comme mon deuxième papa. Un papa de coeur que j'aimais beaucoup.
Laurence

Anonyme a dit…

mahdjouba chlefienne j'adore ma ville natale c'est ma vie chlef allah yarham ly matou fyzanzla le 10 10 1980 que leurs ames soient aux paradis inchaallah j'embrasse tous les chlefiens et chlefiennes

Anonyme a dit…

SLT WLED EL ASNAM UN VRAI DE VRAI NE DIRA JAMAIS ana Chelfi BESSAH ALLAH GHALEB HKEM LE DESTIN RANA FIHA paske c notre enfance notre vie nos amours nos joies et nos peines les vrais orlenvillois(e) n ont jamais change leurs vestes.Dommage on se reconnait plus ds notre oasis avec cet exode massif de....fine hiya la rue d isly la place des martyrs Bonopera la Rotende le Monoprix. souvenir souvenir...hmd il restera tjrs ceux ou celles qui n'ont pas oublié notre ville Biz a tous et ttes qui se reconnaissent de la ville d'EL ASNAM

kamera570 a dit…

chlef, oui je nee a la ferme c est ma ville natale , ma preferee

Anonyme a dit…

Chlef. Une partie de moi. Dans ma mémoire et mon âme. Ses quartiers, ses ruels, mes coins préfères (café. Librairie. Le grand jardin. Et tnes. La ou j avais l habitude d y aller pour me revitaliser. Me balader au bord la mer.....ou j écrivais mes pensées publiées sur les pages de mon journal préfère ! Chef je t aime. Et j embrasse trop fort tt ce qui m on connus sans citer les prénoms. J espère vous revoir un jour..! Toi ......! ma voisine et mon amour. T es tjr dans ma mémoire. T as des enfants? T es marrie mnt ? Je supose ! أتمني لكي لك السعادة ما حييت ... النورس الحزين. alapluie@Yahoo.fr

aissaoui helene a dit…

chlef une ville que je ne connaissais pas il y a7ans et que ma fait decouvrir mon mari qui malheureusement est rester la bas moi je suis en france et j attend avec impatience le jour ou il viendra me rejoindre j aime cette ville ses boutiques l anbiance chalheureuse qui y regne ses bon petits plats et l acceuil j aime se tout petit village que l on apelle chegga ou tout le monde se connais et s entraide c est magnifique mais si la pauvreter si fait ressentir vous etes riche dans vos coeur helene

Anonyme a dit…

Je suis de Chlef d'origine résidant en france depuis 1990, j'ai vecu le seisme de 1980 qui etait catastrophique, on s'est retrouvé dans une situation hideuse,affligeante, accablante, atroce et deprimannte.

Anonyme a dit…

voici un lien ou j ai pris des photos recente sur l asnam , mais allah ghaleb asnam je t aime ;;;;je sui natif de asnam je suis nèe a laancien clinique unique de chlef rue de la joumhourya , maintenant c est devenue la directions des sports, j ai fait mon primaire a radar chez madame bekacemi , notre directrice c etait madame bouazdya , allah ikhalihoume aala khir , et voila se qui reste de ,otre asnam laisser vos commentaires http://www.flickr.com/photos/7156039@N07/page4/

Anonyme a dit…

chlef...el asnam tu es mon amour eternel..mon seul amour....mon amour que jai du quitter pendant de longue annees mais vois tu je suis revenu....tout parle que chlef nest aps bien mais je men fou pour moi tu es le plus belle tu es la meilleure

C// chlef moncoeur tu es ma vie
H// hommes et femmes pour nous tu
resteras la perle
L// larmes oh non nous navons plus besoin ...que ALLAH te preserve
E//espoir encore de lespoir de te voir refleurir
F// femme que je suis je taimerais jusqua mon dernier soufle.

Anonyme a dit…

a anonyme qui a laisse uncommentaire le 24 janvier 2012 je te dis ceci....madame belkasmi cest ma soeur elle est en norvege et madame bouazdia vit toujours......bien a toiune chelfiya et fiere de letre.

Anonyme a dit…

ça fait plaisir ma ville natale ou j'ai passé mon enfance j'aime EL asnam ça veut dire la rue dizly la cia hotel de chellif salon de thé hadj smain café la rotande monoprix café aami tabal le grand jardin la grande mosqué écol l'allmand ibn badis ou jai fait mes études avec cheikh aatba et ben chaa et bransi yahasrah aala yamate zmane la piscine taa aami chaoui

Anonyme a dit…

Je suis d'origine de Chlef.Je suis né à Chlef. Je vis toujours à Chlef et je mourrai à Chlef. J'aime cette ville parce que j'ai connu une fille d'origine de la cité rurale vers les années 80 ou j'étais fou amoureux d'elle. Elle est à l'étranger actuellement.Elle s'appelle M Fouzia.Si tu lis ce commentaire, sache que je t'aime toujours.Je te souhaite une longue vie et beaucoup de bonheur. C Med

Anonyme a dit…

J'aimais j'aurai cru qu'il y a tjrs les vrais (es) ASNAMI. Je suis fière de ma ville. Je suis chelfia de souche. Malheureusement je l'ai kitté en 1994. Chlef c'est mon Amour, ma ville. J'aimerai contacté celui ki a écris "EL-ASNAM MON AMOUR - DU 9 JANVIER 2010 - 10:51.

Anonyme a dit…

je suis née a elAsnam en 70 jai fait l'ecole adidou fatima je me souvient de mes profs HANI 3ADA BENEBRI DJAGHLOUL ET CEUX DU CEM SAMET LE PROF D'arabe houari leprof de français et le lycée benbadiss qui se souvient du monoprix la pépinière larue dysle je ne reconnais plus les endroits ni les gens jaiquitte tres jeune je sui medecin je suis mariée a alger et je regrette monasnam

BARBESANGE a dit…

J'ai connu Chlef qui s'appelait Orléansville en 1958 et 59 pendant mon service militaire,j'aimerais bien revoir les lieux qui ont dûs bien changés depuis.C'était une période bien triste et chargée de souvenirs.J'étais cantonné à l'époque à Chasseriau sur la route deTénès, puis à Fromentin.Peut-être pourrais-je y retourner un jour?? Nostalgie !!

Boumediene Farid-Habib a dit…

Boumediene Farid-Habib,je suis ne en France je n'ai pas choisi, toute ma famille est à CHLEFF j'y suis alle plusieurs fois et CHLEFF me manque beaucoup INCH-ALLAH je vais repartir là bas j'aime cette ville et l'Algérie.L'ALGERIE EST EN TRAIN DE GRANDIR à la vitesse supérieur.vive CHLEFF et vive l'ALGERIE.

Anonyme a dit…

LYCEE SALAM DEPUIS 37 ANS J ETE ELEVE AVEC LES PROFS SUIVANT AACHIT JAUVERT BOUREAU '''' c etait el asnam mes amis de classe et du hand ball djegaoudi chaib med chaib mourad delmi zine eddine omar kada amari djamel saidi aek saadi sami laid dekiche med karim douki krimo khaled naher merouani '''''''''''''''IL ETAIT UNE FOIS EL ASNAM IL ETAIT UNE FOIS LA BELLE VIE

Anonyme a dit…

El'asnam ,il n'y a pas de ville meilleur,ni de lycée aussi splendide que le lycée as salem de 1976 à1979.
Hommage à Mr Jovert,Madame Norette,à notre défunt proviseur Mr Saidi.
Je vous salue tous qui etes passées par là

Anonyme a dit…


Chlef la ville dòu vient celui qui ma fait connaitre la belle religion de l Ìslam. jèspere aller faire un tour dans l`année prochaine inchaAllah.

8 avril 2013

Anonyme a dit…

el asnam ah! l'époque de mon enfance j'ai ouvert mes yeux à l'école lallemant mon père était le concierge el hadj siyahi allah yerhamou le quartier jean jaurès la piscine chaoui monoprix la cia cinéma l'orleans le club stade el firme quand l'ASO jouait l'arroseuse qui passait en été

Anonyme a dit…

LE BONJOUR A TOUS LES ANCIENS ELEVES QUE CE SOIT LES INTERNES OU LES EXTERNES ET LES ANCIENS MAITRES D INTERNAT OU D EXTERNAT DES ANNEES 70 A 73 .J AI ETE MOI MEME COMME ELEVE ET MAITRE D INTERNAT C EST LA OU JE ME SUIS FORGE ET APPRIS CE QUE VEUT DIRE LA VIE ET COMMENT TRAVAILLER POUR DEVENIR UTILE A LA SOCIETE ET SURTOUT L ABNEGUATION ET LE SERIEUX MOI QUI ETAIT FILS D UN PAYSAN VENU DE LA MONTAGNE QUI CONNAIT RIEN DE LA VIE CITADINE ET PAR LA PATIENCE ET LE SERIEUX JE SUIS DEVENU CADRE JE GARDE UN BON SOUVENIR DE CES BARAQUES DE COULEUR VERTE ET CE BEAU JARDIN AU MILIEU A L ENTREE DE CE FAMEUX LYCEE QU ON LUI DOIT BEAUCOUP.JAMAIS JE N OUBLIERAI LES SOUVENIRS DE CE LYCEE QUI A FORME DES GENERATIONS.

Anonyme a dit…

salam alikoum,voilà je m'adresse à tous les snamias et particulièrement à ceux qui ont frequenté le cem la gare en 1980 dont j'étais éléve de la classe 2emeB4 ou B6 mon prof de sciences c'était melle BOUKHATEM j'aimerai bien avoir des nouvelles de mon cher ami benali abdelhalim ,merci beaucoup.

Anonyme a dit…

salam alikoum,voilà je m'adresse à tous les snamias et particulièrement à ceux qui ont frequenté le cem la gare en 1980 dont j'étais éléve de la classe 2emeB4 ou B6 mon prof de sciences c'était melle BOUKHATEM j'aimerai bien avoir des nouvelles de mon cher ami benali abdelhalim ,merci beaucoup.

Anonyme a dit…

j'ai commencé à bien connaitre chlef en octobre 1962 ou j'ai été élève en 6ème interne au lycée as salam.La 6ème et la 5ème,nous les faisions au lycée de filles et mangions, faisions l'étude et dormions au lycée as salam avec le reste des internes de la 4ème jusqu'en 1ère.nous avions comme proviseur mr.foufa,comme surveillant général d'internat mr.fellah abdelhamid ou hamid.il y avait un autre surveillant avec lui mr belhadj.Pour les maitres d'internat je citerai mrs belkharoubi,meslem,adala,sayah qui était prof de sciences naturelles je crois et qui est devenu censeur je crois, haddar, qui est parti faire médecine je crois, puis est revenu au lycée faire maitre d'internat ou surveillant puis est devenu censeur ou proviseur de lycée.on avait un maitre d'internat qui est devenu le fameux directeur de la cinématèque d'alger dont le nom m'échappe.Je me souviens qu'à la distribution des prix au lycée en juin 1963,le ministre de l'éducation nationale mr benhamida Allah yerhmo a assisté.En octobre 1962 il y avait environ 400 élèves internes puisque le réfectoire ne se remplissait pas ,il y avait 01 box et demi vides.
Nous faisions l'étude de 17 à 19 heures puis allons diner puis l'étude de 20 à 21 heures.Après nous allions dormir.Le matin avant de prendre le petit déjeuner nous faisions encore une demie heure d'étude puis cela a été supprimé.Il y avait 03 ou 06 grands dortoirs sans double lits au départ.Pour les élèves internes, il y en avait de cherchel, de miliana,beaucoup de mazouna, de ténès,de relizane, de bordj bounaama, de ain defla ,el attaf,sans compter les villages immédiats,etc.Je rappelle que les filles internes étaient hébergées au lycée de filles par contre les cours étaient mixtes.Au lycée de filles ,la surveillante s'appelait mme levant.Nous avions connu les premiers profs d'arabe égyptiens comme mr noceir.La majorité des enseignants étaient des francais.En 6ème le seul prof de maths s'appelait mr hadj sadok de ain defla.Il y avait 02 parties du bacalauréat.Pour passer en terminale il fallait obtenir la 1ère partie,ce qui a mis hors circuit malheureusement beaucoup de gens.Le dernier examen de 1ère partie qui était appellé aussi probatoire a eu lieu en juin 1969, puis supprimé.Pour ma part la période d'avant la 6ème, je l'ai passée à oued fodda sauf une année à el karimia.A oued fodda il y avait un directeur d'école qui s'appelait mr. wolf dont les gens del'époque ne disait que du bien,malheureusement assassiné du coté de ténès entre juillet et septembre 1962, je crois.