Photos Aeroports Algerie

Aéroports en Algérie :


L'Algérie compte 35 aéroports, dont 13 internationaux. Le plus important est l'Aéroport d'Alger avec une capacité, depuis 2006, de 6 millions de passagers par an. Air Algérie, la compagnie aérienne nationale, domine quant à elle le marché du transport aérien qui compte depuis son ouverture à la concurrence 8 autres compagnies privées. Elle s'occupe de plusieurs lignes vers l'Europe, l'Afrique, le Canada, la Chine, le Moyen-Orient. Plusieurs compagnies aériennes étrangères ont des vols vers l'Algérie (Tunisair, Royal Air Maroc, Air France, Air Italy, Aigle Azur, Lufthansa, Turkish Airlines, British Airways, etc.).[in Wikipedia]

Aéroport internationnal "Houari Boumedienne" a Alger - Algerie.
L’aéroport d'Alger, ou aéroport Houari Boumedienne, est situé à environ 20 km d'Alger en Algérie. Il s'agit du plus important de tous les aéroports algériens. Sa capacité actuelle est d'environ 12 millions de passagers par an pour un flux réel de plus ou moins 4 millions. Il est composé d'une aérogare pour les vols intérieurs, et d'une nouvelle aérogare inaugurée le 5 juillet 2006 pour les vols internationaux. [in Wikipedia]

Aéroport "Abane Ramdane" de Béjaïa - Algérie.
L'aéroport a d'abord été dénommé aéroport de Béjaïa - Soummam entre 1982 et 1999, du nom du fleuve Soummam qui se jette dans la Méditerranée à Béjaïa.
L'aéroport a été inauguré en 1982 pour les vols nationaux et en 1993 pour les vols internationaux.
L'aéroport a été nommé Abane Ramdane en hommage à l'homme politique algérien qui joua un rôle essentiel dans l'histoire de la guerre d'indépendance algérienne.


L’aéroport d'Oran est un aéroport civil international desservant la ville d'Oran, deuxième ville la plus importante d'Algérie, et sa région (wilayas d'Oran, de Mostaganem, de Mascara, d'Aïn-Témouchent et de Sidi Bel Abbès).
Le 16 avril 2012, le président de la République algérienne Abdelaziz Bouteflika a annoncé la publication d'un décret renommant l'aéroport d'Oran « Aéroport international d'Oran Ahmed Ben Bella » en hommage au premier président de la République Ahmed Ben Bella décédé le 11 avril 2012.


Construit à l’époque de l’Algérie française, l’aéroport porte alors le nom de Bône-les-Salines, en référence aux lacs de sel aux alentours de l'endroit où il est implanté. Un arrêté du 16 décembre 1958 en confie l’exploitation à la chambre de commerce de Bône. La base aérienne 213, une des bases aériennes de l'Armée de l'air française est à cette époque implantée sur le site. Elle accueille notamment le groupe de Bombardement 1/91 Gascogne, unité recréée le 1er septembre 1956 (et, provisoirement, dissoute le 17 septembre 1962, après la guerre d'Algérie), qui est équipée de Douglas B-26 Invader.

Après l’indépendance algérienne, et jusqu’en 2000, l'aéroport d'Annaba porte le nom d'El-Mellaha (signifiant en arabe « Les Salines »).

Depuis, l'aéroport a été nommé en hommage à Rabah Bitat, ancien chef de l'État algérien.

Aucun commentaire: