Photos Blida Algerie

Photos de la ville de Blida en Algerie.

Blida (en arabe البليدة El Bouleïda) est une commune du nord de l'Algérie, chef-lieu de la wilaya du même nom, située au pied de l'Atlas tellien à 260 mètres d'altitude. Son nom signifie « petite ville ».


BLIDA ALGERIE
Vue générale de Blida - Algerie


BLIDA ALGERIE
Centre ville de Blida - Algerie


BLIDA ALGERIE
Immeubles a la péréphérie de Blida - Algerie


BLIDA ALGERIE
Le stade de football de Blida - Algerie


BLIDA ALGERIE
Université Saad Dahleb a Blida - Algerie
_________________________________________________________

Le World Wide Web (WWW)

Un site web ou site (de la toile) est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi « site internet » par métonymie, le World Wide Web reposant sur l'internet.

En juin 2011, le web compte plus de 340 millions de sites.

Termes désignant le World Wide Web

Le World Wide Web est désigné par de nombreux noms et abréviations synonymes : WorldWideWeb, World Wide Web, World-wide Web, Web, WWW, W3, Toile d’araignée mondiale, Toile mondiale, Toile. Certains ont disparu.

Le nom du projet originel était WorldWideWeb. Les mots ont été rapidement séparés en World Wide Web pour améliorer la lisibilité. Le nom World-Wide Web a également été utilisé par les inventeurs du Web, mais le nom désormais préconisé par le World Wide Web Consortium (W3C) sépare les trois mots sans trait d’union. Bien que « mondial » s’écrive world-wide ou worldwide en anglais, l’orthographe World Wide Web et l’abréviation Web sont maintenant bien établies.

En inventant le Web, Tim Berners-Lee avait aussi pensé à d’autres noms, comme Information Mesh (maillage d’informations), Mine of Information ou encore The Information Mine (la mine d’informations, dont le sigle serait Tim).

Le sigle WWW a été largement utilisé pour abréger World Wide Web avant que l’abréviation Web ne prenne le pas. WWW se prononce souvent trois double V, triple double V, ou vévévé. La prononciation laborieuse (en français comme en anglais) de WWW a sans doute précipité son déclin à l'oral. À l'écrit, les lettres www restent très utilisées dans les adresses Web et quelques autres conventions techniques. WWW est parfois abrégé en W3, abréviation qu’on retrouve dans le sigle W3C du World Wide Web Consortium. Dans la seconde moitié des années 1990, une blague répandue prétendait que WWW signifiait World Wide Wait, soit « attente mondiale », car le réseau Internet était engorgé par la popularité grandissante du Web.

Pour écrire « le web », l’usage de la minuscule est de plus en plus courant. L’Office québécois de la langue française préconise la majuscule, le Journal officiel français préconise « la toile d’araignée mondiale ». Cet article fait la distinction entre « le Web » et « un web », aussi la majuscule est toujours utilisée pour désigner le Web.

Termes rattachés au Web

La terminologie propre au Web contient plusieurs dizaines de termes. Ce chapitre expose ceux qui sont utilisés dans cet article.

L’expression en ligne signifie « connecté à un réseau », en l’occurrence le réseau informatique Internet. Cette expression n’est pas propre au Web, on la retrouve à propos du téléphone.

Un hôte est un ordinateur en ligne. Chaque hôte d’Internet est identifié par une adresse IP à laquelle correspondent zéro, un ou plusieurs noms d’hôte. Cette terminologie n’est pas propre au Web, mais à Internet.

Une ressource du World Wide Web est une entité informatique (texte, image, forum Usenet, boîte aux lettres électronique, etc.) accessible indépendamment d’autres ressources. Une ressource en accès public est librement accessible depuis Internet. Une ressource locale est présente sur l’ordinateur utilisé, par opposition à une ressource distante (ou en ligne), accessible à travers un réseau.

On ne peut accéder à une ressource distante qu’en respectant un protocole de communication. Les fonctionnalités de chaque protocole varient : réception, envoi, voire échange continu d’informations.

HTTP (pour HyperText Transfer Protocol) est le protocole de communication communément utilisé pour transférer les ressources du Web. HTTPS est la variante sécurisée de ce protocole.

Une URL (pour Uniform Resource Locator) pointe sur une ressource. C’est une chaîne de caractères permettant d’indiquer un protocole de communication et un emplacement pour toute ressource du Web.

Un hyperlien (ou lien) est un élément dans une ressource associé à une URL. Les hyperliens du Web sont orientés : ils permettent d’aller d’une source à une destination. Seule la ressource à la source contient les données définissant l’hyperlien, la ressource de destination n’en porte aucune trace. Il existe deux types d’hyperlien : ceux du premier type doivent être activés pour accéder à la destination ; ceux du second causent un accès automatique à la destination.

HTML (pour HyperText Markup Language) et XHTML (Extensible HyperText Markup Language ) sont les langages informatiques permettant de décrire le contenu d’un document (titres, paragraphes, disposition des images, etc.) et d’y inclure des hyperliens. Un document HTML est un document décrit avec le langage HTML. Les documents HTML sont les ressources les plus consultées du Web.

Dans un mode de communication client-serveur, un serveur est un hôte sur lequel fonctionne un logiciel serveur auquel peuvent se connecter des logiciels clients fonctionnant sur des hôtes clients.

Un serveur Web est un hôte sur lequel fonctionne un serveur HTTP (ou serveur Web). Un serveur Web héberge les ressources qu’il dessert.

Un navigateur Web est un logiciel client HTTP conçu pour accéder aux ressources du Web. Sa fonction de base est de permettre la consultation des documents HTML disponibles sur les serveurs HTTP. Le support d’autres types de ressource et d’autres protocoles de communication dépend du navigateur considéré.

Une page Web (ou page) est un document destiné à être consulté avec un navigateur Web. Une page Web est toujours constituée d’une ressource centrale (généralement un document HTML) et d’éventuelles ressources liées automatiquement accessibles (typiquement des images).

Un éditeur HTML (ou éditeur Web) est un logiciel conçu pour faciliter l’écriture de documents HTML et de pages Web en général.

Un site web (ou site) est un ensemble de pages Web et d’éventuelles autres ressources, liées dans une structure cohérente, publiées par un propriétaire (une entreprise, une administration, une association, un particulier, etc.) et hébergées sur un ou plusieurs serveurs Web.

Visiter un site Web signifie « consulter ses pages ». Le terme visite vient du fait que l’on consulte généralement plusieurs pages d’un site, comme on visite les pièces d’un bâtiment. La visite est menée par un utilisateur (ou visiteur ou internaute). La mesure d’audience est obtenue en copiant le code en javascript d’un lien vers le site d’un prestataire spécialisé suivant la technique du marqueur à distance.

Une adresse Web est une URL de page Web, généralement écrite sous une forme simplifiée limitée à un nom d’hôte. Une adresse de site Web est en fait l’adresse d’une page du site prévue pour accueillir les visiteurs.

Un hébergeur Web est une entreprise de services informatiques hébergeant (mettant en ligne) sur ses serveurs Web les ressources constituant les sites Web de ses clients.

Une agence Web est une entreprise de services informatiques réalisant des sites Web pour ses clients.

L’expression surfer sur le Web signifie « consulter le Web ». Elle a été inventée pour mettre l’accent sur le fait que consulter le Web consiste à suivre de nombreux hyperliens de page en page. Elle est principalement utilisée par les médias ; elle n’appartient pas au vocabulaire technique.

Un annuaire Web est un site Web répertoriant des sites Web.

Un portail Web est un site Web tentant de regrouper la plus large palette d’informations et de services possibles dans un site Web. Certains portails sont thématiques.

Un agrégateur Web est un site Web qui sélectionne, organise et, éventuellement, valide des pages (URL) concernant un sujet précis et de les met en forme de façon attractive.

Un service Web est une technologie client-serveur basée sur les protocoles du Web.

21 commentaires:

franc7 a dit…

Je me souviens petite a Alger d'avoir eu prit comme transport pour me rendre a Blida avec ma famille , la micheline une locomotive qui ma marquer son bruit été infernale .46 and après j'ai tjs ce souvenir gravé dans ma mémoire

Anonyme a dit…

le cite innconu c l'université Saâd dahleb de Blida sur route de souma...et sur le térritoire de la commune de Ouled Yaich

Anonyme a dit…

Qui n'a pas connu BLIDAH les années 50/60 ne connaitra certainement pas la BEAUTÉ de mon pays, elle était Belle,radieuse et fière d'être appelée la PERLE de la MITIDJA.Ces habitants reflétaient le jasmin de ses jardins, leur gentillesse restera toujours légendaire.
B.AHMED

Anonyme a dit…

BONJOUR A TOUS

JE SUIS LA PETITE FILLE D UNE GRAND MERE DE 80 ANS QUI RECHERCHE A AVOIR DES INFORMATIONS SUR SA MERE QUI A HABITE A BLIDA DANS LES ANNEES 1900.NOUS SAVONS QUELLE AVAIT DES COMMERCES DONT 1 PLACE DES ARMES"(nous n en sommes pas sur!)SI QUELQU'UN AURAIT DES PHOTOS OU IMAGE DE BLIDA PEU IMPORT DE QUELLE ANNEE PEU IMPORT LE LIEU ....CELA PERMETTERAI A RECONSTITUER LES PUZZLES DE NOTRE FAMILLE. MERCI A TOUS JE LAISSE MON ADRESSE MAIL audrey.koita@laposte.net

Anonyme a dit…

Je suis née à Blida à la cité kaddour el hellali (ex cité fortunet) jusqu'en 2006 je me suis marié en france.Mon mari étant européen il est allé plusieurs fois tout seul et il a la nostalgie. Il me dit que les gens sont très acceuillants, respectueux et volontaires

Anonyme a dit…

Je reponds à franc7, pour lui donner de plus amples informations concernant cette MICHELINE, elle était ROUGE et s'arrétait pile à la GARE DE LA PLACE ET TOUT qui est aujourd'hui un kiosque à tabac.Sa voie longeait tout le long du BOULEVARD DES ORANGERS, et le rail qui la supporté etait droit sur environ un kilometre. Le sol etait en pavé de type voie romaine. Tous ça a disparu aujourd'hui et la gare a été déviée par un pont qui a rendu de grands services à la commune de Blida, (emboutellages,et accidents reduits). La MICHELINE criait criait très forts à son arrivée à PLACE ET TOUT. B.AHMED

Anonyme a dit…

comment ne pas garder de la nostalgie du boulevard des orangers, du kiosque avec son palmier, de cette interminable avenue de la gare qui menait au stade!
un ancien du lycée duveyrier devenu lycée ibn rosch( quel choix de nom magnifique! )

JEANNIN a dit…

J'ai travaillé plus de 10 ans à BLIDA au LYCEE IBNOU ROUCHD et j'ai beaucoup de souvenirs de cette période : USMBLIDA, le tennis, la neige à CHREA avec ses arbres centenaires, la plage de TIPAZA, le tombeau de la Chrétienne ....(des pages à remplir ....) sans oublier tous ces élèves ( presque 50 par classe)
Dommage que j'ai dû partir de ce magnifique joyau de la Mitidja ....
LA VILLE DES ROSES !!!!
DIEU GARDE CE MAGNIFIQUE PAYS ET SES HABITANTS !!!!
MON SALUT FRATERNEL A TOUS CEUX QUI ME RECONNAITRONS !!!!
Un clin d'oeil de Djelloul.

JEANNIN a dit…

Au pied de l'Atlas, au milieu des orangers, ton parfum de jasmin embaume la Mitidja et plus encore,
quant à celui des roses, il embaumera l'Univers !!!!

Anonyme a dit…

et voila c blida et elle reste pour toujour ourida krimo de blida

sahnoun a dit…

je suis nee ablida a la cite musulmane en 57 le bonjoure a la ville des roses souvenir grave dans ma memoire de ma familles et amis d enfance ahmed taouch alilou kader mon salut fraternel a tous ceux qui me reconnaitrons beslama bonjour a tous

Anonyme a dit…

blida , la rose de la mitidja .qui se souvient de la balance publique rouge sur le boulvard trumlet? , des autocars chaussons rouges ?des messageries mory avec leurs bus jaunes ? de la statue en bronze verte a cote de l'hopital ducroq ? et tant de belles fresques qu'il faudrait tant de manuscrits pour les evoquer toute

SAHLAOUI Med Azziz a dit…

Blida restera pour toujours la perle de la mitidja, la ville des roses.je profite de ce bref passage pour passer le bonjour à Mr Jeannin mon professeur de physique-chimie au lycée Ibn Rochd au milieu des années 80.Je garde ainsi que mes anciens camarades de très beaux souvenirs de cette période.email: mohamed_azziz@yahoo.fr

Anonyme a dit…

je voudrais dire que avant blida et c est commune a ne pas oublier et on na une grande richesse que soit culturel et nostaglie et maintenant tout disparer avec les construisiont alors je dit oh wali d arreter de donner des terrain sa devient trop beton voila

bernadette a dit…

bonjour à tous, moi aussi née à Blida en 56.... mon souvenir le plus drôle c'est une usine de "cocote minute" il y avait une grosse cocote sur un pilier du portail.... et comme j'étais petite je me la rappelle "ENORME"... mes parents en profitaient pour nous dire que c'était la maison du "croque mitenne" lol

Anonyme a dit…

Je passe le bonjour à tous les blidéens et surtout ceux de bab zaouia.

Anonyme a dit…

bonjour à tous blidéens, j'ai 60 ans aujourd'hui, je suis née à blida il y a donc 50 ans, tous ces merveilleux souvenirs sont gravés à jamais dans ma mémoire : la chaleur, les orangers, la mer, les gâteaux, les camarades à l'école et la gentillesse de tout le monde ! Amicalement à tous
Colette

Anonyme a dit…

J'étais, à 18 ans,au "collège colonial" de Blida en 1938-1940. J'y ai connu Ben Kedda, Ali Boumendjel, Djamal Henni et d'autres camarades, engagés par la suite dans la lutte pour l'indépendance.Et aussi Jean Daniel (Bensaïd) Nous avions des professeurs sympathiques. L'internat au collège était très libéral. On allait tout seuls au stade, on louait parfois des vélos en ville et nous allions à la mer.. aller et retour dans la journée!!
Je garde un souvenir délicieux de cette petite ville qui a dû beaucoup changer..

CBAERT a dit…

J'ai habité à Blida, j'étais très jeune, mon Père était militaire et il est enterré à Blida.
J'ai été voir la tombe de mon Père en 1985 en Août.
J'ai cherché sa tombe pendant deux jours consécutifs. et le dernier jour, c'est le gardien du cimetière qui l'a trouvé. Je suis Christian BAERT et mon Père se nommé André. Pour tous ceux qui voudrons m'écrire je répondrais présent. Voici mon Adresse : baert.c@gmail.com
As-Salam alaikoum !

Anonyme a dit…

Tous les blidéens pleurent BLIDA d'avant,tous les souvenirs"Écoles,Collèges,Lycées,les Amis,les voisins etc.."aujourd'hui BLIDA n'est plus la même,avec les constructions en béton et la disparition du parfum du jasmin,des fleurs d'orangeries"les villas coloniales démolis et remplacées par des immeubles en béton ne laissant aucune place pour un rosier ou d'un citronnier etc..Oui, beaucoup de changement.La bataille des fleurs, la kermesse d'avant nous manquaient.El hadj Abdelkader

señora Mokhbat a dit…

Tous ceux et celles qui ont vecu des heures dans ce magnifique lycée Ibn Rochd ne pourront jamais occulter de leurs memoires son imposante façade extérieure, ses longs couloirs,son accueillant jardin,sa cour des langues,ses grandes salles de classe..cette "ora"qui se degage de ses murs..et surtout cette splendide rentrée aux escaliers "majestueux"...et cette historique liste de nos martyrs qui ont étudié dans l enceinte de notre beau lycée. Un petit coucou à Jeannin Jean Paul,à Serini,à Billard,à Clergue,à Tarterat....et à nos enseignants algeriens qui étaient là à nos débuts comme Mrs Zidoug,Aich Achour,Mediouni,Meliani.Ferhat, Mekfouldji.Nous ne pouvons evoquer ce lycée sans rendre hommage à Mr Foufa, un grand homme!.Beaucoup d entre eux nous ont quitté. .Allah yarhamhoum.
Le president Bouteflika a redonné "une 2e vie" à notre beau vestige en le restaurant...et nous l'en remercions .Que d élèves , d agent, de personnels administratifs, de professeurs ont longes ses couloirs!!! Dommage que les murs ne parlent pas!!
Aujourd hui notre lycée a pris un bain de jouvence et il restera encore "debout"pour d autres et d autres generations!!!
Le lycée Ibn Rochd est pour Blida ce qu a été "La Alhambra de Granada pour son ultime roi Boabdil".
"Ibn Rochd es el orgullo de nuestra ciudad Blida."